Forêt d'Ymir

Si vous pouviez basculer dans un autre monde, si vous pouviez incarner un personnage magique. Le feriez vous? Voulez vous faire ce RP? Pour cela Bonne humeur et Bon niveau d'écriture requis!!
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre intérressante...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Scrimé
Arpenteur de chemins caillouteux
Arpenteur de chemins caillouteux
avatar

Age : 25
Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Rencontre intérressante...   Dim 19 Oct - 15:07

Scrimé arriva dans l’auberge tard. Il avait parcourut quatre vingt kilomètre depuis l’aube. Il avait mangé et bu en marchant. Et il était encore tellement loin. Le jeune homme souhaitait rejoindre la forêt des Elfes. Il avait toujours voulut les voir et il jugeait l’heure de réaliser ce rêve. La forêt était loin au nord et lui, pauvre humain en loque, il venait du Temple du Feu, au sud. Son cheval l’avait lâché il y a deux jours alors qu’il traversait une sorte de jingle. Il n’avait trouvé d’eau pour sa monture et ce dernier, par esprit de contradiction, avait décidé de mourir. Scrimé avait alors prit ses armes les plus précieuse, son épée, deux dagues, trois coutelas et un bouclier parsemé d’or et avait entamé une marche forcé. Il savait qu’il allait plein nord mais la fin de cette jungle lui était inconnue. Il se souvenait juste d’avoir vu sur la carte qu’un fleuve limitait l’avancé de cette nature hostile à l’homme. Scrimé avait trouvé le fleuve, avait salué les dieux puis l’avait traversé.

Tous les regards des personnes de l’auberge se posèrent sur lui. Scrimé était sale, son habit bleu était déchiré de partout, un écosystème commençait à naître dans sa barbe, ses cheveux faisaient la fête sur sa tête et il ne dégageait pas vraiment une odeur de rose. Il referma la porte puis se dirigea vers l’aubergiste.


Je voudrais une chambre, un bain, et de quoi manger ce soir ?

L’aubergiste plissa le nez. Scrimé sortit cinq pièces d’argent et les posa sur le comptoir

Et vite si cela est possible.

Le regard de l’hôte changea. Il sourit, s’inclina et lui confia une clé. Scrimé la prit puis se dirigea vers les escaliers. Sa chambre était neutre, des murs de bois, un lit une place, un plancher vitrifié. Un jeune garçon vint apporter deux sceaux d’eaux bouillantes. Scrimé les prit et les versa dans le bac. La perspective d’un repas chaud au coin du feu, le fit dépêcher. Il se lava, coupa sa barbe et ses cheveux, sortit un nouvel habit puis il s’habilla. Lorsqu’il descendit, il n’était plus le même homme. Il avait laissé ses armes en haut. Généralement, on ne se battait pas dans une auberge à cette heure ci. Pourtant dès qu’il prit une table, il sentit une tension dans la salle. Il promena son regard sur l’assistance. Il n’y avait qu’une femme assise dans le fond. Elle semblait neutre tandis que les autres ne paraissait pas lui vouloir que du bien.

Un problème messieurs ?

Tu as une bourse remplie. Nous non. Tu vas boire et manger et nous non. Désolé mon gars mais dans la vie il faut partager.

A votre place je m’abstiendrais.

Pour toute réponse, la dizaine d’homme se leva. Scrimé soupira. Il prit la table et la lança dans le tas. La table fit connaissance avec le front d’un des individus et le poignet de l’autre qui s’effondra en pleurant sur l’os cassé. Scrimé se permit un sourire. Il se leva, prit posément la chaise et fit face aux assaillants. Il brisa la chaise sur le crâne du premier, bloqua une attaque rendu fébrile par l’alcool, riposta d’un revers foudroyant puis recula. En face, les six derniers se regardaient d’un air perplexe. Scrimé prit les devants. Il lança le pied de chaise qui atterrit violement sur la tempe de celui de droite. Il prit une autre chaise. Les cinq derniers sortit precipitement sans payer. Scrimé reposa la chaise et gueula d’une voix satisfaite.

Aubergiste ! A boire et a manger !

Scrimé tourna la tête et vit la jeune femme qui n’avait pas bougé.

Le spectacle vous à plut mademoiselle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mehdsdream.e-monsite.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Dim 19 Oct - 20:03

Very Happy (joli texte, Scrimé, ayant peu de temps, je suis contrainte de faire plus court ) Very Happy

Je levais un sourcil, ce jeune homme était décidément bien étrange, cependant je m'approchais de lui, les yeux plongés dans son regard de nuit. Je m'assit en face de lui, faisant battre légèrement mes ailes sombres.

-Beaucoup

Je pris le temps de savourer le silence presque total qui s'était installé dans l'auberge, Par la fenètre, je vis la neige commencer à tomber, l'air tourbillonant était chardé de fins cristaux qui fontaient au moindre contact. Je reportais mon attention sur le jeune homme qui me faisait face, légèrement plus petit que ses agresseurs, il s'était montré redoutablement efficace, aucune fioriture, juste une maîtrise de lui mortellement efficace. Je me calais sur ma chaise, me demandant comment j'allais bien pouvoir le provoquer un peu.

-Cependant ta garde est loin d'être infaillible.

Le trait paru faire mouche, j'avais beau être une fée, je n'en étais pas moins une excellente combattante, et j'avais un avantage sur lui, je n'avais pas appris avec des maîtres...
J'avais appris seule, sur les champs de batailles urbaines.

-Mais tu t'es bien débrouillé, achevais je néanmoins.

Mes ailes battirent encore un peu l'air, puis se replièrent derrière moi. je me levait, pour quitter la pièce, puis, au dernier moment fit volte face, pour planter mon regard vert feuille dans ses yeux ténèbreux.

-Tu as une destination?

Sans attendre de réponse j'avais disparu, dehors, souriante et sereine.

J'attendais.
Revenir en haut Aller en bas
Scrimé
Arpenteur de chemins caillouteux
Arpenteur de chemins caillouteux
avatar

Age : 25
Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Lun 20 Oct - 20:16

Scrimé vit la jeune femme s’approcher puis prendre place. Ce ne fut qu’alors qu’il remarqua que la créature, assez séduisante qui lui faisait face avait une paire d’ailes. Une fée. Le jeune homme réexamina de la tête aux pieds son interlocutrice. Il remarqua les callosités de ses mains, la pose, l’assurance et le regard de la fée criait sa caste de guerrière. Scrimé sourit entendant le reproche. Il n’avait pas vraiment mis en place une garde. Ses adversaires n’étaient que des ivrognes de campagnes. Le jeune homme n’en prit pas mouche. L’aubergiste arriva pile au moment où la demoiselle s’enfuit. Scrimé prit le broc et but, sans utiliser de verres. Son instinct, généralement pas si mauvais que ça, lui murmurait à l’oreille, qu’il ne reverrait pas d’autre alcool ce soir. Trois secondes lui suffirent pour descendre le demi litre de Rhum. Il se leva. Déjà le monde semblait un peu moins stable. Le jeune homme gagna la sortie avec un éclat de rire.

*Je vais essayer de faire chemin avec la fée, advienne que pourra. Avec une fée mon gars, rends toi compte !*

La jeune fée était dehors. Elle regardait le ciel mettant en valeur sa gorge blanche. Scrimé resta silencieux un instant, laissant sa mémoire graver le tableaux. Rare instant de calme et de sérénité dans sa vie qu’il voulait conserver jusque dans sa tombe.

Ma destination ? Les royaumes elfiques. Un rêve d’enfant que je veux réaliser avant que la mort ne remporte notre bras de fer. Je viens du sud, le temple du feu. Un chouette endroit, un peu chaud mais on peut y faire des rencontres intéressantes. Et vous-même, si ce n’est pas trop discret, vous compter allez où ?


Scrimé sentit le rhum faire son office à l’intérieur de lui-même. Il en fallait bien plus pour que le jeune homme sombre dans l’ivresse mais avoir bu un demi litre de rhum d’un coup ne le laissait pas de marbre… comme la beauté de la demoiselle fée qui prenait son temps pour répondre. Intrigué, Scrimé leva les yeux à son tour. La voûte étoilée semblait lui lancer des clins d’œil. Le ciel était dégagé et les étoiles voulaient paraître plus belle les une que les autres. Une beauté primaire qui ne lasse pas les hommes. Scrimé s’assit contre le mur de l’auberge puis reporta son regard sur la fée. Elle semblait sur le point de répondre.




J'espère que mon écriture est à la hauteur de tes espérances Marysa...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mehdsdream.e-monsite.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Lun 20 Oct - 20:49

tu te débrouilles, jeune homme, tu te débrouilles... Non, j'arrète de jouer les critiques blasés, bienvenue en Alanderaî, jeune apprenti ( Smile j'adore dire ça, ça me fait penser à Star Wars...)




Je me retournais vers Scrimé, un léger sourire sur les lèvres, Je savais qu'il attendais une réponse, et cela ne m'étonnais guère, les humains ont cette fâcheuse tendance à toujours vouloir tout savoir, tendance que les fées n'ont pas. Ceci dit, cela ajoute, comment dire, de la profondeur à une conversation... Délicieuse jubilation que celle de la fée menant la joute orale face à un pauvre humain....
Mais je m'égare, Je me retournais vers Scrimé, donc.


-Un rêve d'enfant, hein? interessant.... Je t'accompagne.

Je vis ses yeux s'agrandir, visiblement il ne s'attendais pas à cela, ou peut être étais ce l'effet de l'alcool qu'il avait bu. Toujours est il que je poursuivit ma phrase.

-Ma destination initiale étais un petit coin perdu du Lac d'Irellya, cependant la forêt est juste à côté.

Je m'approchais un peu plus de lui, mon regard soutenant toujours l'orage sombre de ses yeux. Mes ailes battirent un peu dans l'obscurité, créant un infime mouvement d'air, qui eut pour effet de chasser quelques flocons. Les étoiles scintillaient avec force, el je sentait le picotement de leur feu sur mes bras nus. La pâle lueur de la lune éclairait le visage de Scrimé.
Soudain, sans le prévenir, et sans qu'il ait pu bouger, je lui assènait un puissant atémis dans les côtes, il s'effondra et peina à retrouver son souffle...

je me détournais.


-Je déteste voyager avec des gens qui boivent, jeune mercenaire...
Revenir en haut Aller en bas
Scrimé
Arpenteur de chemins caillouteux
Arpenteur de chemins caillouteux
avatar

Age : 25
Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Lun 20 Oct - 21:43

Charmer une fée aurait fait bien comme histoire au coin du feu pour ses enfants. Lorsqu’elle lui déclara ses intentions de voyager avec lui, il ne pu refréner sa surprise. Elle était allée de but en blanc. Scrimé resta immobile en voyant la demoiselle s’avancer sur lui. Seulement quelque chose dans l’air fit réagir son instinct. Embrumé par le rhum comme il l’était, il ne put savoir quoi. Peut être devina t-il le mouvement ou peut être son subconscient reprit le dessus mais en tout cas, le jeune homme essaya d’esquiver. Geste qui lui causa plus de désagrément qu’autre chose. Le geste parfaitement maîtrisé, en théorie, ne lui aurait pas arraché l’oeusophage mais le fait d’avoir décalé la tête de quelques centimètres avait une grosse erreur. Résultat ? Une explosion de douleur au niveau de la gorge et un Scrimé plié en deux en train d’essayer de reprendre son souffle. Il exécuta les exercices d’esprits qu’on lui avait inculqué au temple.

Penser à rien…juste un carré…juste un carré…un carré…carré…

Le jeune homme reprit une respiration un peu plus calme puis se releva dans un sourire désarmant pour un homme qui pouvait à peine inspirer quelques seconde avant.

Je pense avoir compris, mademoiselle. Merci de m’avoir prévenu. Si vous tenez à voyager avec moi, sachez que je voyage à pied. Mon cheval est mort il y a à peine deux jours. Je propose que nous partions demain. J’ai pas mangé un véritable repas bien chaud depuis une bonne semaine alors j’aimerais, si cela est possible, j’aimerais rentrer me vautrer dans la chaleur avant d’aller me coucher. Etant devenu votre compagnon de voyage j’ose vous conseiller de faire de même. Si vous avez besoin de parler de n’importe quoi, il suffit de me trouver. A toute heure de la nuit. Nous partons demain à l’aube. Sur ce je prends l’initiative de rentrer.

Scrimé salua d’un signe de tête la fée avant de rebrousser chemin. Il reprit sa place, mangea tranquillement. Il mit de côté le nouveau broc de rhum et ne bu que de l’eau. Il avait qu’il n’était pas conseillé de ne pas écouter des personnes en état de force par rapport à vous. Scrimé finit de manger, laissa un petit pourboire puis monta se coucher. Le jeune homme était plongé dans ses pensées. Le regard vide, un visage inexpressif, il ne bougeait plus que comme un automate. LA fatigue de la longue journée venait de le rattraper. Soudain, quelque chose le repoussa. Sortant de sa torpeur, il faillit redescendre les escalier, tête la première. Après avoir assurer ses appuis, il jeta un regard sur la personne qu’il venait de bousculer.

Mademoiselle ? Un problème ?



Alors Marysa ? Va-t-on devoir fuir une menace très dangereuse ou vas-tu simplement admirer les étoiles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mehdsdream.e-monsite.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Lun 20 Oct - 21:57

J'aurais volontiers fait plus long, Scrimé, mais je n'ai pas le temps, j'ignore en quelle claisse tu es mais pour ma part j'ai une dissert de Philo à finir pour demain, alors, sur ce, bonne nuit et A la prochaine... Razz


La jeune femme qu'il venait de bousculer avait en effet un problème, et pas des moindre, elle le fixa un instant de ses yeux déjà figés par la mort avant de s'éffondere aux pieds de Scrimé.
Ses longs cheveux noirs s'éparpillèrent sur le sol, dévoilant ses épaules nues, et les longues ailes aux plumes blanches repliées dans son dos.

Une sombre hampe était fichée entre ses épaules.

Je me doute que ce dut être un choc pour le jeune aventurier que j'avais à présent décidé d'accompagner, j'ignore s'il avait déjà vu un ange, mais en tous cas, j'entendis le bruit de sa chute. En quelques battement d'aile, vien ajustés, je rejoignit l'étage, et la vit. Scrimé toujours devant elle. Tétanisé.
Je m'approchais, et observait le corps.

-une prêtresse de l'Harmonie, murmurais-je en lui désignant l'étrange tatouge doré qui serpentait sur la peu cuivrée de l'ange.

Je me relevais.
Il n'y avait aucun bruit, aucun souffle, aucun pas. aucune parole.

Et pourtant...

Danger immédiat.

Je le sentis de suite.

Un ange déchu errait quelque part.

Et il n'était pas seul.
Revenir en haut Aller en bas
Scrimé
Arpenteur de chemins caillouteux
Arpenteur de chemins caillouteux
avatar

Age : 25
Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Ven 24 Oct - 21:45

Comprit une seconde avant que le poids mort ne l’entraîne vers le bas. Le visage trop pâle, les membres blanc presque bleu et raidit, tout indiquait une mort plutôt violente. Scrimé se débrouilla pour amortir sa chute comme il pu. Arrivé en bas, il se releva en mettant de côté la douleur à sa jambe droite. Il savait que s’il tenait debout, c’était qu’elle n’était pas cassée.

Personne.

Scrimé rangea le couteau qu’il gardait toujours dans ses braies. Tout en gardant un œil sur le haut de l’escalier, il examina le cadavre. Une belle femme. Ni vraiment jeune, ni vraiment vieille. Scrimé aurait pu s’attarder sur les épaules gracieuses ou la chevelure soyeuse qui reflétait la lumière comme de petits soleil mais il ne pu enlever son regard de la hampe de flèche. La pointe était fichée dans le dos de la demoiselle. Le jeune homme resta ainsi, les bras le long du corps, légèrement ramassé comme s’il était prêt à bondir le regard fixé sur la hampe.

LA mort, il l’avait déjà vu. Elle lui en avait fait voir de toutes les couleurs, même celles qui n’existent pas mais ça avait toujours été propre et net. Pas une flèche tirer dans le dos d’une femme. Pas aussi lâchement. Pas avec si peu de classe. Un bourdonnement parvint au jeune homme du haut de l’escalier. Il leva les yeux et vit sa compagne de route.


une prêtresse de l'Harmonie

Une prêtresse. Cela Scrimé pouvait le concevoir. De l’Harmonie ? C’était déjà plus compliqué ? Le jeune homme n’avait jamais été un grand savant, il se contentait de savoir où était situé telle ou telle ville. Scrimé allait poser une question lorsqu’il perçut la tension habitant la fée. Il sortit un deuxième couteau puis s’agenouilla prêt du corps. C’est seulement qu’il remarqua le tatouage. Scrimé l’avait déjà vu quelque part mais arriver à se souvenir où était trop demandé pour un jeune homme de la campagne. Lorsqu’il se releva, il était seul et la porte d’entrée de l’auberge était ouverte. Scrimé se releva puis se précipita dehors. Etre seul par une nuit comme celle là n’était pas de bon augure. LA fée était dehors et semblait humer l’air. Ses yeux perçants parcouraient la nuit.

Désolé de vous déranger mais qu’est-ce qu’une prêtresse de l’Harmonie concrètement ?

Lorsque la fée reposa son lourd regard sur lui, Scrimé du se concentrer avant de pouvoir reprendre une respiration normale…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mehdsdream.e-monsite.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Ven 24 Oct - 22:50

Je me tournais vers le jeune homme un léger sourire aux lèvres, le vent s'engouffra dans mes cheveux, les soulevant près de mes ailes repliées.

-L'harmonie et le Chaos se sont de tout temps opposés, Scrimé, le temple de l'Harmoine est à Irellya, près de la forêt d'Ymir, les prêtresses de l'harmonie sont au nombre de quinze, étaient devrais je dire.

un bruit me fit tressaillir, nous étions observés, je le sentais, la conscience d'un ange déchu nous guettait, et je ne parvenais pas à le localiser.

une fine pluie se mit à tomber, humidifiant sensiblement l'air, un bruissement, plumes froissées

Je décollais, à ce moment je ne me souciais plus de Scrimé, je volais, les ténèbres m'environnaient, et j'igonrais pourquoi, mais je volais, qu'est ce qui m'avais poussé à décoller? Pourquoi?

je compris mon erreur en entendant une infime mélopée.
J'étais ensorcelée.

Et Scrimé sans défenses.

L'ange déchu s'avança vers lui, ses longues ailes noires de corbeau pointées vers le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Maëlys Keyra
Modo Sévère....
Modo Sévère....
avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Dans l'ombre d'une ombre...
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Sam 25 Oct - 1:07

Maëlys se promenait. Après être de nouveau partie de la capitale, elle voulait en apprendre plus sur le pays. Encore plus serait exacte. Elle étais donc partie. Quittant l’écurie où elle avait dormi. Elle avait marché toute la journée, mais n’étais pas fatigue, car préoccupée par un rêve, elle n’avançait pas vite. À la tombée de la nuit, elle s’étais retrouvée dans un petit village. Un petit vent soufflait. Elle en frissonna de plaisir et décida de passer la nuit dehors. Comme souvent. Elle sortit ses longues ailes noires les secoua pour les dégourdir et s’envola. Plus haut. Plus vite. Elle monta dans la nuit. Puis se laissa tomber. Grisée par la vitesse. Soudain. Elle sentit quelque chose. Elle s’immobilisa. Ses oreilles entendirent le bruit d’une flèche. On l’avait vu ? Non. Cette flèche n’était pas pour elle. Elle envoya une onde pour « voir » à sa manière. La flèche avait trouvé sa cible. Une femme. Il y avait deux personne à côté d’elle. Et une troisième, un ange également, c’étais lui qui avait tiré. D’ailleurs, il tenait encore son arc à la main. Elle ne comprenait pas. Par l’aura de ce dernier, elle pressentais que c’étais un régénat, mais pourquoi s’en prenait-il a cette femme. Elle décida de s’approcher pour en apprendre plus. Elle avait mémorisé la géographie des lieux et se posa sur un toit proche.

« -L'Harmonie et le Chaos se sont de tout temps opposés, Scrimé, le temple de l'Harmonie est à Irellya, près de la forêt d'Ymir, les prêtresses de l'harmonie sont au nombre de quinze, étaient devrais-je dire. »

Cette voix provenait d’une des personnes se trouvant près de la morte. Elle envoya une seconde onde qui lui confirma ce qu’elle pensait. C’étais une fée. Donc l’ange avait attaqué une prêtresse de l’Harmonie, mais pourquoi ? Elle devina la réponse. Pour déséquilibrer l’ordre, pour déséquilibrer l’Harmonie et l’affaiblir. À moins que ce ne soit qu’une vengeance personnelle. Elle perçut une variation dans l’air qui lui fit relever la tête et qui la sortit de ses pensées. Ses oreilles tiltèrent. De la musique. Ensorcelée.
* Tu es perdue petite fée * .
Comme pour prouver ses dires, l’être magique s’envola dans les airs. L’ange bougea.
* M’aurait-il repérer ? *
Elle s’agita. Mais non. Profitant d’avoir mis celui qu’il considérait comme le plus dangereux des témoins. Il s’approchait de celui qui restait près de la victime.

* Tu pourrais aller leur donner un coup de main quand même *
* Et pourquoi cela ? *
* Ils vont mourir !*
* Et alors, en allant les sauver je mets ma propre vie en danger, donc cela n’en vaut pas la peine. *
* Et si pour un moment tu changeais un peu, et si tu arrêtais de penser a toi ? Et si le noir mettait en valeur le blanc ? *
* Comme mon rêve ?*
* Oui…*
* Je ne sais pas. Vont-ils être reconnaissant ? Ou vont-ils me mépriser ? *
* Alors, que décide-tu ?*
* Tais-toi…*

La vagabonde ouvrit les yeux. Pendant son monologue intérieur, l’homme étais passé à l’action, l’ange aussi. Elle savait que l’humain n’avait pas beaucoup de chance, surtout avec la fée toujours ensorcelée. Qu’allait-elle décider ?

Voila...j'espere que cela va etre a la hauteur de vos esperance...

_________________


Spoiler:
 


Pourquoi je suis la? je n'en sais rien, alors autant en profiter !


Dernière édition par Maëlys Keyra le Dim 26 Oct - 22:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scrimé
Arpenteur de chemins caillouteux
Arpenteur de chemins caillouteux
avatar

Age : 25
Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Sam 25 Oct - 11:20

Scrimé avait vu la fée s’envoler sans pouvoir rien faire. Sa perception du monde, grandement améliorer par le séjour au monastère, lui avait apprit la présence d’un sort. Le jeune homme avait vu le regard vide de la fée avant qu’elle ne prenne les airs. Elle était ensorcelée.

Et il faisait face à un ange déchu.


Il savait de quelle race était son adversaire pour en avoir déjà combattu un. Une rencontre qui avait laissé des traces comme une cicatrice sur son ventre et une peur bleue. S’il s’en était sorti s’était seulement grâce à l’intervention d’une troupe de mercenaire assez gentille pour venir l’aider. Ces anges là sont des combattant aux pouvoirs immenses couplé à une habilité innée pour les armes.

Espèce de petit salop*** ! Tu ne me tueras pas maintenant !

Le jeune homme passa à l’attaque avec une vitesse peu commune pour un homme. L’ange venait lui aussi avec deux fois de plus de vitesse et de grâce de courir. Les adversaires n’étaient plus qu’à quelques mètres lorsque le jeune homme sauta sur el côté tout en lançant son coutelas. La manœuvre surprit assez l’ange pour qu’il n’esquive pas l’arme. Il poussa un grognement de douleur lorsqu’elle se ficha dans son bras. Scrimé se releva aussitôt, couvrit la distance qui le séparait de l’ange et essaya de trancher en deux cette aberration de la nature. Seulement, entre le moment où la créature avait encaissé le couteau et celui où Scrimé avait attaqué, l’ange s’était repris. Il repoussa l’attaque d’un geste presque machinal puis lui envoya un coups de poing. L’homme sentit qu’il s’envolait. Sa course contre le vent s’arrêta vingt mètre plus loin contre un tronc d’arbre. Dans les airs, il avait essayé de prévoir sa chute mais le coup poing l’avait un peu grogis. Il se contenta alors de faire connaissance très intimement avec l’arbre. Sa tête cogna suffisamment contre le tronc pour qu’il puisse voir double durant quelques secondes. Il resta assis, l’esprit un peu embrumé. Alors qu’il allait essayer de se lever, son instinct lui hurla le danger. Puisant dans des ressources inconnu, Scrimé ramassa sa rapière puis roula sur le côté. Une grande épée, de couleur sombre à la lueur de la lune, venait de se planter dans la terre juste à côté de lui. Scrimé donna un coup d’épée qui vint se ficher dans la jambe de l’ange, passant outre le métal qui le protégeait. Le jeune homme sauta en arrière pour se mettre hors de portée de la colère de l’ange.

ET maintenant, si Tu m’entends l’Un, je Te demande d‘intervenir.

Scrimé n’avait plus d’armes et sa tête était un champ de bataille. Il avait mal partout. Il était démoralisé. Mais il n’était pas prêt de mourir. Prenant son courage à deux mains, il chercha une nouvelle arme. Ce fut alors qu’il remarqua l’être qui était debout et qui les regardais se battre.

Madame ? Monsieur ? Enfin vous qui êtes là…

Scrimé fut interrompu par un cri de rage et une attaque vicieuse qui lui visait le genou. Scrimé sursauta puis esquiva avec beaucoup de chance. Dans le même temps, il cogna le plus fort possible sur la main de l’ange qui lâcha son épée. Scrimé se dépêcha de la rattraper mais ne pu esquiver le coup de pied qui lui brisa au moins trois côtes. Enfin selon lui. Par miracle, lorsqu’il fut de nouveau dans les airs, il ne lâcha pas la grosse épée qui lui servit de lest. Il se réceptionna même sur ses pieds ! Il ne détourna pas le regard de son adversaire cette fois-ci mais reprit la parole.

Donc, vous pourriez m’aider si c’est possible ? J’ai une… amie qui est ensorcelée en plus.

Scrimé ne put rien ajouté de plus. Il leva l’épée, ce qui mobilisa la majorité de ses forces. Le jeune homme décida de tout tenter. Là où on en était, plus besoin de faire dans la dentelle. Il tint l’épée à l’horizontal devant lui et se mit à tourner sur lui-même. La force centrifuge donna moins de poids à l’arme et Scrimé se déplaça en direction de l’ange. Ce dernier recula, recula, recula puis sauta.

Oh non, put*** de mer** ; espèce de con**** arrogant !

Scrimé lâcha l’arme qui parti en direction d’un grand chêne et partit de l’autre côté. L’ange déploya ses ailes, rectifia son vol, alla tranquillement chercher son épée tandis que Scrimé jetai des regards inquiet en direction de l’être. Voyant qu’elle ne bougeait, le jeune homme essaya de trouver une nouvelle arme. Il lui fallait vite une nouvelle arme s’il ne voulait pas vérifier que l’Un existait vraiment. Ce fut alors qu’une voix revint.

La meilleure arme ce n’est pas l’épée que tu tiens. Ce n’est pas le don du frère Potiron qui sait convaincre par la parole. La meilleur des armes, c’est la foie. Pas celle, forcément en l’Un mais la foie tout court. Croit en quelque chose et ce quelque chose te rendra plus.

Scrimé sourit à l’image de son mentor et ami, mort à présent. Puis le sourire se figea peu à peu, l’ange Déchu se rapprochait à grand pas. Enfin à grand coup d’aile. Scrimé allait se mettre à pleurer lorsque quelque chose vint le percuter. C’était la créature qui était restée sur la touche. Scrimé cria des encouragement tout en restant bien dans l’ombre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mehdsdream.e-monsite.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Sam 25 Oct - 12:58

super le Rp à 3


Je lutte, je le dois, pour ma famille, mes amis. Scrmé.

Lutte, je dois fermer mon esprit.
La pluie m'aida, son contact froid et glacé me permit de revenir à la réalité. Je vis le combat.

"Quand tu ne peux vaincre, ne fuis pas, joue avec ton adversaire, glisse toi derrière lui, compreds le. Vole sa vie.

C'étaient des mots de mon ami, si vrais si justes. J 'en fus presque desaerçonnée.
Il avait raison. Sans chercher à me poser, ce que j'étais incapable de faire puisque le sortilège me maintenait en l'ai, je pris un virage.

Après un bref moment j'aperçu Scrimé.
Combat inéagal puisque désarmé et à bouts de force, il n'avait aucune chance. J'invoquait le vent. Les sorts de vent n'ont aucun effet sur les anges, déchus ou non.

Une sphère bleutée naquit, grandit. Je la lançai.

Elle fusa vers le combat et percuta Scrimé, l'envoyant loin de son assaillant. Un peu sonné je ne vis se relever.

Je sortit une fiole à la pâle lueur et l'envoya sur l'Ange. Il l'évita (il fallait s'y attendre) cependant lorsqu'elle se fracassa sur le sol, à ses pieds, une puissante lumière en jaillit, L'ange recula et dut s'envoler.

Enfin libérée du sort, je me posais et courrait vers Scrimé. Sans qu'il ne puisse dire quoi que ce soir, je guerissait ses blessures.

L'Ange revint.
Revenir en haut Aller en bas
Maëlys Keyra
Modo Sévère....
Modo Sévère....
avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Dans l'ombre d'une ombre...
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Sam 25 Oct - 19:51

Madame ? Monsieur ? Enfin vous qui êtes là…

Donc, vous pourriez m’aider si c’est possible ? J’ai une… amie qui est ensorcelée en plus.

Maëlys n’avait toujours pas bougé. Comme pétrifiée. Mais en fait elle bouillait. Bouillait de ne savoir que faire. Elle suivait les mouvements de l’air et ne perdait pas une miette du combat.

* Il s’en est pas mal sorti pour un humain… C’était un beau combat.*
* Et tu va rester la longtemps ? *
* Fiche-moi la paix ! *

Soudain l’air bougea. Une vibration différente. La fée avait réussi à lancer un sortilège.
* Etonnant *
Scrimé, puisque c’est comme sa qu’il devait s’appeler, était maintenant en bien mauvaise position. Brusquement, elle sentit de la chaleur. Elle envoya une onde. Oui, c’étais bien ça. Un sortilège de lumière. Un souffle d’air se déplaçant lui fis froncer les sourcils. L’être magique avait réussi à se libérer ?
* Vraiment impressionnant *
Elle se précipita tout de suite vers son compagnon et commença à lui soigner ses blessures. Je sais. Là vous vous demandez comment elle fais pour voir cela sachant qu’elle est aveugle. Et bien, une maîtrise parfaite de l’élément air permet d’envoyer des ondes en continue, dès qu’elle rencontre un obstacle, elles reviennent à l’envoyeur qui les analyse, un peu comme une chauve-souris. Et quand je précise qu’elle en envoie une, c’est qu’elle est plus puissante que les autres. Car pour ne pas se fatiguer trop vite, celle qu’elle envoie en continue sont faible d’intensité. Elle permet juste de voir grossièrement les mouvements et les contours des objets. Et en fonction des mouvements, elle devine ce qu’il font. Mais reprenons. Elle commença donc à lui soigner ses blessures. Sans se préoccuper de l’Ange qui revenait. Maëlys ferma les yeux.

* Tu sais. Tu ne sais pas pourquoi tu vis. Alors, si tu veux rendre ta vie un tant sois peu plus intéressante. Tu devrais les aider. En plus, se battre contre un Ange du Chaos peut être un bon défi. *
* Il est comme moi. Pourquoi me battrais-je contre un de mes semblables ? *
* Non, il n’est pas comme toi. Toi tu as du sang elfe, fée, ange, humain dans les veines. Et tu es capable, parfois, de prendre du recul. Lui il ne vit que pour le Chaos et la destruction. Pas toi. *

Maëlys réouvrit les yeux, même inexpressif, n’importe qui passant par là aurait remarqué qu’elle tremblait d’une résolution nouvelle.
L’ange arma son arc, il allait tire.r. La flèche transpercerait la fée et se plantera dans le cœur de son compagnon. Unis dans la mort. Il ricana à cette idée. Malgré son bras blessé, son arme ne tremblait pas. Il apporta la ficelle à sa joue. Et relâcha la corde. L’hampe partit. Une trajectoire parfaite. Dans quelque seconde… Il n’arriva rien. L’ange surpris regarda autour de lui. Il vit sa flèche, plantée dans le sol, un poignard fiché dedans. Les cheveux de Maëlys retombèrent sur ses épaules. Elle prit la parole.


« - Tu vois, tu n’étais pas si malin. Tellement préoccupe par ses deux-là. Tu n’avait pas remarqué ma présence. Je m’attendais à mieux pour quelqu’un de ta trempe. »

Le regenat étais déstabilisé, cette voix semblait venir de partout.

« - Montre-toi, si tu n’es pas lâche ! »

Maëlys sourit. Il étais en colère, c’étais bon signe pour elle. Elle sortit d’autres armes de ses sacoches tout en maintenant le sors de l’écho, ce qui la rendait impossible à détecter. L’Ange ne pouvait ainsi que fulminer de rage. Elle lança ses armes, tout en se déplaçant d’endroit. L’Ange évita soigneusement le couteau qu’elle venait de lancer. Mais il sentit quand même une douleur fulgurante au niveau de la gorge. Et s’immobilisa.

« Mais …comment…par quel prodige… ? »

Comme prévu, l’esprit démoniaque avait évité le poignard en se penchant en arrière ce qui étais plus rapide pour se remettre en garde et pour se préparer a une nouvelle attaque après. Cependant, le couteau n’étais qu’une diversion, le bruit dissimulait celui de l’aiguille et en se penchant en arrière, il découvrait son cou, ou l’aiguille l’atteignit en un des 6 points de faiblesse qui immobilisait le corps car touchant un nerf particulièrement sensible. Maëlys sourit. Trop facile. Elle acheva le travail en lançant un deuxième poignard que sa victime ne pu éviter.

« - Voilà, il devrait vous laisser tranquille maintenant. Vous pouvez dormir sur vos deux oreilles.»

Et elle partit. Peut-être lui avait-on posé une question ou pas, elle s’en moquait, les lauriers, ce n’étais pas pour elle, et de toute façon ce combat l’avait totalement vide, elle n’aurait pas eu la force de soutenir leurs regards inquisiteurs. Maintenir ce sors de l’écho plus longtemps et elle n’aurait plus eu la force de marcher. D’ailleurs, elle n’arrivait même plus à rentrer ses ailes. Il aller falloir faire avec. Elle partit dans les rues, après être descendu précautionneusement des toits. Il fallait qu’elle trouve un endroit où dormir, vite, si elle ne voulait pas s’effondrer maintenant.

_________________


Spoiler:
 


Pourquoi je suis la? je n'en sais rien, alors autant en profiter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Dim 26 Oct - 22:33

J'avais vu la scène, tout en aidant Scrimé à recouvrer ses forces. L'ange nous avait aidée, et maintenant elle se détournais, Sans réfléchir je me levais, et me précipitait.

-Attends.

L'ordre avait claqué dans l'air, plus dur que ce que j'avais désiré, mais cela reflétait aussi ma détermination à lui parler, à lui demander.

-Je ne te demandes pas pourquoi tu nous a aidés, tu dois avoir tes raisons, mais, reste, accompagne nous. S'il te plait

Je me figeais, mes forces décroissaient, cependant je m'obligeais à me tenir debout, pour scruter l'abîme immaculée de ses yeux.

je jetais un coup d'oeil à Scrimé, ses blessures étaients refermées mais j'ignorais s'il allait rester conscient. et en ce qui me concernait je serai bien incapable de faire face à une nouvelle attaque. Je jetais un coup d'oeil vers la jeune femme qui nous avait aidés

-Je me nomme Marysa, et voici scrimé.


Merci de ton aide.


Je me ravisais, à voir l'abscence d'expression dans ses yeux, je me demandais s'il n'y avais pas là une dualité, si deux personnes ne s'affrontaient pas dans ce corps. je me détournais néanmoins, certaine de la déscision de l'ange, je l'avais lue dans son regard.

-Rendez vous ici demain pour le départ.

Je m'approchais de Scrimé. et l'aidait à se relever.

-Toi, la prochaine fois tu ne joues plus les héros.

Sa mine pathétique m'arracha un sourire.

Un vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Scrimé
Arpenteur de chemins caillouteux
Arpenteur de chemins caillouteux
avatar

Age : 25
Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Jeu 30 Oct - 22:07

Scrimé avait vu la fée venir au près de lui mais sa perception du monde venait changer. S’il n’était pas déjà assis, il se serait effondré. Il commençait à perdre contact avec son corps. Il était comme projeté. Grâce à une volonté de fer acquise auprès des moines, Scrimé garda sa lucidité assez longtemps pour arriver à penser à du poison. ? Il avait été coupé, très superficiellement mais pas assez pour agir autant. Sauf si la lame avait été enduite de poison. Scrimé garda les yeux ouverts par un effort, presque surhumain, il pu ainsi voir la nouvelle venue entrer en action. La magie de la fée entra en action car, le jeune homme refit connaissance avec la réalité. Cependant, il ne manifesta pas son amélioration

Il était bien trop absorbé par le combat qui se déroulait plus loin. L’ange déchu semblait en bien mauvaise posture. Scrimé ne comprenait pas tout ce qui se passait devant lui. Il faut dire qu’avant, sa vie mystique s’était bornée à deux ou trois charlatans qui assuraient pouvoir communiquer avec les morts et l’assassinat d’un Ange déchu qui était au plus mal. Il venait de voir pour la première fois de sa vie une fée et elle était en train de faire fonctionner sa magie pour lui. Sur lui ! Scrimé apprenait sur le tas, au pire des moments mais au moins il avançait dans sa quête de la connaissance. Enfin pas de la manière qu’il le voulait mais au moins il avançait. On ne peut pas tout avoir dans la vie, Scrimé en avait déjà fait l’expérience. Scrimé vit l’Ange déchu mourir. Il sentit la tension dans l’air s’évanouir. Ses poils, qui s’étaient hérissé sans qu’il s’en eut aperçoit, redevinrent normal. La fée lui parla et Scrimé lui sourit. Il venait d’avoir de la chance. Beaucoup de chance. S’il avait été tout seul, il n’aurait pas passé la nuit entière.

Marysa, la fée, fit les présentations. Scrimé se rendis compte de la situation et imagina le tableau. Un gros bébé dans les bras dans sa maman surnaturelle. Il se releva avec un éblouissant sourire. Qualité rare chez lui. Il tendit la main que la nouvelle venue serra avec perplexité.


Mesdemoiselles, je vous remercie pour votre présence, sans vous, j’aurais été égorgé voilà bien une heure. Je vous propose mademoiselle la nouvelle venue de nous accompagner sur notre chemin menant aux Royaume elfique. Votre compagnie serait des plus agréables… Que pourrait rêver de plus un homme : Voyager avec deux des plus belles choses de ce mondes ?

Scrimé acheva sa tirade ses yeux scrutant ceux de cette ange qui venait de leurs sauver la vie. Il cherchait une réponse positive et pensait l’avoir acquise mais jamais rien n’était sûr…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mehdsdream.e-monsite.com/
Maëlys Keyra
Modo Sévère....
Modo Sévère....
avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Dans l'ombre d'une ombre...
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Sam 1 Nov - 0:49

-Attends.

Bien malgré elle, Maëlys s’arrêta à cet ordre et se retourna vers la fée. Ses grands yeux vides et blancs inexpressifs mais son visage interrogateur.

-Je ne te demande pas pourquoi tu nous as aidé, tu dois avoir tes raisons, mais, restes, accompagnes nous. S'il te plait.

Malgré sa stupeur, elle resta impassible. Elle retint également un sourire. Les efforts que faisait la demoiselle pour rester debout étaient évident, et dans l’état dans lequel était son compagnon, elle ne pouvait plus le défendre, si elle voulait les tuer là, maintenant, elle le pourrait. D’ailleurs ils ne se rendaient pas compte quel point elle était dangereuse. À bout de force et de souffle il y avait a peine un instant, elle retrouvait ses capacités plutôt vite, surtout en arrêtant d’envoyer des ondes, et pouvait désormais rentrer ses ailes. Ce qu’elle fit.

-Je me nomme Marysa, et voici Scrimé. Merci de ton aide.

Maëlys n’avait pas bougé d’un cheveu.

-Rendez vous ici demain pour le départ.

* Hein! *

Elle se demandait vraiment comment elle pouvait être aussi sur d’elle avec quelqu’un comme elle. De plus elle n’avait pas bougé et son visage était inexpressif quant à ses yeux…Elle entendit le mouvement de la fée, elle s’étais détournée.

-Toi, la prochaine fois tu ne joues plus les héros.

Bon, elle aidait son ami à se relever. Maëlys était perplexe, pourquoi cette fée était autant sur d’elle ? Elle entendit vaguement les présentations et serra la main tendue avec une répugnance presque perceptible, et une septicité a la limite du palpable.

-Mesdemoiselles, je vous remercie pour votre présence, sans vous, j’aurais été égorgé voilà bien une heure. Je vous propose mademoiselle la nouvelle venue de nous accompagner sur notre chemin menant aux Royaumes elfique. Votre compagnie serait des plus agréables… Que pourrait rêver de plus un homme : Voyager avec deux des plus belles choses de ce monde ?

Elle fut surprise du compliment, mais n’en tenu pas compte.

* Ils sont trop sur d’eux, je n'aime pas les gens qui croient tout acquérir trop facilement…*

Elle les fixa tous les deux, de son regard morne et vitreux. Puis elle éclata de rire. Un rire jaune, moqueur, effrayant. Enfin elle se calma et en regardant le ciel pris la parole.

« - Non, je ne voyagerai pas avec vous. Parce que je suis la personne la plus imprévisible et la plus dangereuse qui soit. Parce que je n’ai pas vraiment de camps.Si le miens, et si vous devenez un obstacle, je n’hésiterai pas.Ce soir, je vous ai aidé parce que vous vous étiez bien battu et que je voulais voir si les Anges déchus combattaient aussi bien qu’on le disait, j’avoue que je suis déçue. Toutefois, si demain mon humeur changeait, je pourrais vous tuer. En traître très certainement, et si je commence à vous détester parce que vous avez tué un ange déchu sans raison, ou brûler quelque chose, je risque de ne pas le montrer. Et en apprenant plus sur vous je vous apprécierais moins, même si vous taisez vos histoires respectives, les jours passant j’en apprendrais très certainement plus que vous ne pouvez le croire, et vous laissez tomber durant un combat difficile...La dernière chose que j’ajouterai, c’est qu’en voyageant avec vous, je saurais vos points faibles. Rien qu’en vous ayant observé là, je pourrais en citer. Non, je suis dangereusement mortelle, et mauvaise compagnie.Je refuse parce que tuer des personnes que je viens de m'évertuer à maintenir en vie, c’est contre logique et cela me déplairait, croyez-moi, c’est dans votre intérêt que je ne vous accompagne pas. »

Elle les avait regardés pour la dernière phrase, marquant un non définitif et irrévocable. Toutefois, elle sentit les mouvements, les vibrations de l’air, il allait répliquer. Elle eu un sourire, et se mit en mouvement. Trop rapide pour qu’il puisse la voir ou du moins réagir. Elle leva sa main et les projeta contre le mur, dans le même temps, elle sortit ses ailes et décolla.

« - J’ai horreur des gens qui protestent quand c’est peine perdu. »

Elle souriait. Son petit discours lui avait permis de récupérer une grande partie de ses capacités. Ce qu’ils pouvaient être naïfs.

* Tu va vraiment les laisser tomber… *
* Non, elle ressemble trop à mon père, et lui…Je ne sais pas, il me rappelle une connaissance, a quelqu’un que je n'aurais pas vu depuis très longtemps…*
* Alors pourquoi tout cela ? *
* Je veux les évaluer, voir s’ils valent vraiment la peine que je les aide. *
* Comment tu vas faire… ? *

Il y eut un très, très, très mauvais sourire sur le visage de Maëlys…

* Oh, non, tu ne va pas… ? *
* Oh, si….*

Et alors qu’elle s’envolait, disparaissant de leurs champs de vision. Marysa et Scrimé reprenaient leur esprit, un peu sonnés.

Desole de vous decevoir les amis...

_________________


Spoiler:
 


Pourquoi je suis la? je n'en sais rien, alors autant en profiter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Sam 1 Nov - 12:15

(taratata, tsouin tsouin, je rep xD)

Je me levais, sonnée, pour rattrapper la nouvelle venue. tout en ayant lancé à Scrimé:

-Mais quel idiot ce mec! je n'apprécierai pas une seconde fois d'être comparée à un objet... et il y a fort à parier qu'elle non plus.

Je courus derrière elle,et m'élançais pour décoller, ma tête tournait, mais je parvins à garder le cap, encore sonnée par la tirade, je ne me décidais pas pour des mots, puisque la jeune femme m'avait clairement fait comprendre que c'était inutile. Je modifiais le vent autour de moi, pour que le déplacement d'air ne se fit pas sentir par la jeune femme aveugle, et un premier coup de talon la ceuillit au creux du ventre, lui coupant le souffle.

-je suis en mesure de me défendre idiote!

Je me détournais, et me reposait au sol, la tête haute, le sortilège toujours présent autour de moi.

-Ceci dit je ne te forcerai pas, tu as sans doute rasion, avec l'autre danger publique j'en ai déjà sufissament sur les bras. Et puis, comme tu l'as dit, les anges déchus ne sont pas SI dangereux, je ne vois pas pourquoi tu nous accompagnerais....

*pitié qu'elle ne me prenne pas au mot*

-Sur ce je te souhaite une bonne soirée.

Je disparu dans l'auberge. Plantant Scrimé et l'Ange.
Revenir en haut Aller en bas
Scrimé
Arpenteur de chemins caillouteux
Arpenteur de chemins caillouteux
avatar

Age : 25
Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Lun 3 Nov - 15:58

Lorsque L’ange avait donné son refus, Scrimé allait tout simplement en tenir compte. Il avait appris que chaque homme avait ses raisons qui le poussait devant un choix. Le minimum de la politesse lui interdisait d’essayer de s’informer de ces raisons. Seulement la fée lui jeta des reproches qui vinrent se ficher dans sa conscience si ce n’est dans son cœur. Voilà longtemps qu’il n’avait pas eut à faire à des reproches. Longtemps qu’il n’avait plus douter de ses actes, quel qu’ils furent.

L’incompréhension. Il n’avait proféré aucune insulte, il n’avait pas fait le moindre geste inamical. Allant même jusqu’à offrir son sourire, rare depuis le monastère. Non, la culpabilité n’avait rien à faire dans son esprit. La colère. De quels droits peut on remettre la faute sur lui. Il n’y avait pas eut de faux ni de sa part ni de la part de la fée.

Alors que le jeune homme allait partir à la suite des deux autre, le cœur emplit d’une fureur froide, une voix s’imposa à lui


La colère est toujours la raison des pires meurtres. Elle balaye la raison qui pourrait t’apporter assez de lucidité pour réfléchir. Tu n’es pas encore assez grand pour que la colère puisse te susurrer à l’oreille de tuer. Le monde dans lequel l’Un nous a plongé n’est pas rose. L’homme se défend comme il peut. La colère peut t’être utile seulement si elle est contrôlée. Ne l’oublie mon garçon… Cela pourrait te sauver la vie…

Scrimé s’immobilisa. La voix de son mentor au monastère avait semblé si…réelle. Le jeune homme se força à respirer. L’apparition l’avait forcé à réfléchir. Peu à peu, il se calma. Il entendit presque le « bien, mon garçon, très bien » de son maître. Il vérifia ses armes. Il avait vu une lueur de malice dans les yeux de cet ange qui n’annonçait rien de bon. Bien, aucune de ses lames n’étaient fissurée. Il reprit la marche en se repérant aux herbes qui avaient été couché. La fée et l’ange, ne volant pas très haut, leurs ailes avaient laissé des traces dans l’herbe. Il les rejoint pas très loin de l’auberge, un petit espace sans arbres.

-je suis en mesure de me défendre idiote! Ceci dit je ne te forcerai pas, tu as sans doute rasions, avec l'autre danger publique j'en ai déjà suffisamment sur les bras. Et puis, comme tu l'as dit, les anges déchus ne sont pas SI dangereux, je ne vois pas pourquoi tu nous accompagnerais.... Sur ce je te souhaite une bonne soirée.

Scrimé se retira lentement. Ainsi voilà ce qu’il était. Un danger public ? Un boulet. Soit, il prenait l’insulte de bon cœur. Un reproche ou une insulte veut simplement dire que tu dois repenser à tes actions. Laisse la colère en dehors de ton esprit et les doutes te permettront d’avancer…

Oui maître…

Murmure parmi le murmure du vent. Un grain de poussière dans une immensité. Le jeune homme aimait cette sensation d’humilité que forçait la nature. L’endroit idéal pour penser. Danger public ? Non, il ne l’était pas, il n’avait jamais eut du mal face aux brigands des grands chemins. Il avait même réussit à s’en sortir face à un Ange déchu. Enfin ce dernier était mal au point. Ce fut alors qu’une intuition lui vint. Il n’était pas un danger seulement pour des humains. A l’échelle humaine, il n’était pas en danger. Il avait débuté sa Quête seul dans le monde dans ses humains et il serait faux de dire qu’il comptait la finir seul dans le monde magique de ange et des fées. Alors de leur point de vue à eux effectivement, il était un boulet, un danger public. Soit, l’insulte était justifiée. Seulement pour quelque temps, le temps qu’il puisse s’entraîner. Il entendit un bruit de bas. Ou plutôt un battement d’ailes. Scrimé ne se retourna pas. Plongé dans ses pensées, Scrimé assimila les bruits à un oiseau. Le jeune homme réussit à s’extraire de son monde seulement grâce à son instinct. Une présence qui ne lui voulait pas forcément que du bien était là. Lentement il posa la main sur sa rapière et se retourna. L’ange lui faisait face…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mehdsdream.e-monsite.com/
Maëlys Keyra
Modo Sévère....
Modo Sévère....
avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Dans l'ombre d'une ombre...
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Mar 4 Nov - 5:43

Maëlys avait senti l’attaque. Pas grâce a l’air, non plutôt un pressentiment. Puis une fois que la fée avait été assez près, elle avait senti ce contre-courant. Toutefois, pas assez rapidement, car le coup l’atteint.

-Je suis en mesure de me défendre idiote!

Cependant, il ne lui coup qu’une respiration, la seconde d’après, elle était déjà fraîche, prête à riposter. Et vexée, elle les avait sous-estimé. Elle l’avait sous-estimé. Un sourire naquit alors qu’elle rétablissait son vol et se posait sur un toit. Un sourire de mauvais augure.

* Moi ? une idiote ? *

Elle sentit le sortilège se dissiper.

-Ceci dit je ne te forcerai pas, tu as sans doute raison, avec l’autre danger public j'en ai déjà suffisamment sur les bras. Et puis, comme tu l'as dit, les anges déchus ne sont pas SI dangereux, je ne vois pas pourquoi tu nous accompagnerais...

La colère naissante empêcha l’éclat de rire d’éclore.

* Un ange déchu, pas si dangereux ?

La jeune fée semblait oublie qu’elle venait de lui sauvait la vie…

* Cela ne se passera pas comme cela ! *

- Sur ce je te souhaite une bonne soirée.

La colère gronda, s’amplifia. Ah, non, cela ne se passera pas comme cela. Avant même que la fée disparaisse dans l’auberge, Maëlys avait pris sa décision... Elle lui ferait payer. Elle ne voulait pas la tuer, du moins, elle espérait que ses pulsions meurtrières la laisseraient tranquille. Mais elle voulait la fracasser, la briser. Pour qu’elle regrette. Premièrement elle n’était pas un ange déchu.Deuxièmement, elle avait parfaitement raison, Troisièmement, elle était loin d’être une idiote, très loin. Quatrièmement, maintenant la bonne fin de soirée se finirait à l’auberge…D’un battement d’aile, elle atterrit à côté de Scrimé qui avait porté sa main a sa rapière et fait volte face. Elle ne voulait pas lui faire de mal, mais elle ne savait pas comment s’y prendre pour rentrer sans lui dévoiler son véritable but. Elle opta pour la rapidité. Ses ailes se rentrèrent brusquement et elle avança en glissant vers lui, passant près de lui comme un courant d’air, s’engouffrant dans l’auberge. Quelque seconde a peine s’étaient écoulé, Scrimé avait toujours sa main sur sa rapière…
Une fois dans l’auberge, Maëlys rattrapa rapidement la fée. Utilisant la même technique qu’elle en survolant le plancher pour ne pas que ses pas soient entendus elle se rapprochait. Elle posa la main sur son épaule au moment où celle-ci atteignait les escaliers, et la força à la regarder.Quand elle prit la parole, sa voix n’était qu’un sifflement glacial avec une légère teinte de caresse qui se rependit jusque dans la moelle de Marysa. L’immobilisant. Ses gestes calmes et précis contrastaient avec ceux violent et puissant que Marysa avait employé pour la frapper. Et sa colère, froide et retenue était à l'oppose de celle éruptive et incontrolée de Marysa, tout en en étant beaucoup plus effrayante


« Ce n’est pas très gentil de frapper quelqu’un qui vient de vous sauver la vie… Si je savais que tu étais aussi peu reconnaissante, je ne sais pas si je vous aurai aidé… »

Malgré le fait qu’elle devait être beaucoup plus jeune que la fée, elle ne sens formalisa pas…Elle leva sa main droite, la gauche tenant fermement la fée qui se débattait, et caressa quelque mèche de ses cheveux, dans un geste de tendresse malsaine…

« Tu sais que je pourrais te tuer, la très facilement ? Tu me sous-estimes, ma grande…J’ai déjà tué plus fort que toi, un ange déchu, très récemment, et si je me rappelle bien, tu n’y es pas parvenu toi… Trop faible. »

Elle la fixait, de ses deux prunelles vides, son visage exprimait une douceur glaciale annonciatrice de mauvais présages…Puis elle continua, esquissant un sourire sans chaleur...

« Et tu sais quoi ? Je n’aime pas les faibles, surtout quand ils me pourrissent la vie… »

La main gauche attrapa une mèche de cheveux et tira très fort vers le bas pendant que ses jambes se mettaient en mouvement, la fauchant.Sa main droite alors toujours posée sur son épaule raffermie sa prise et la projeta contre le mur avec une force surprenante pour quelqu’un de sa taille… Elle s’approcha alors de la fée…

« Moi aussi, je suis en mesure de me défendre idiote… » Lui murmura-t-elle en passant doucement sa main sur sa joue…

L’instant d’après elle avait disparu… Ne laissant qu’un aubergiste surpris… Et un Scimé perplexe. Un courant d’air se faufila dehors, une fois a l’extérieur, elle déploya ses ailes et s’envola en disparraissant pour de bon et en éclatant d’un bon rire, franc, et cruel ?

_________________


Spoiler:
 


Pourquoi je suis la? je n'en sais rien, alors autant en profiter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Mar 4 Nov - 12:38

Je me détournais, qu'importe l'humiliation, qu'importe les réflexions de cet ange.

Je devais partir.

Le vent s'engouffra dans mes ailes, mais je ne décollais pas, je me tins face à Scrimé un instant.

-Je suis désolée, mais je te quitte. Tu devrais achever ton voyage seul.
Ceci dit, je ne te demande qu'une chose: Ne m'oublie pas.

Je décollais, le vent caressant m'environnait, et, en un instant, alors qu'une perle argentée s'écoulait le long de ma joue, je ne devins qu'un oiseau dans le ciel.
un oiseau diaphane aux couleurs du jour naissant.

Je disparus.


désolée de t'abandonner ainsi Scrimé.
Revenir en haut Aller en bas
Scrimé
Arpenteur de chemins caillouteux
Arpenteur de chemins caillouteux
avatar

Age : 25
Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Dim 9 Nov - 11:30

Scrimé avait vu l’ange rentrer. Il avait entendu leur conversation, il avait sentit la tension monter. Il aurait presque pu palper l’animosité dans la pièce. Il avait goûté la colère.



Puis il avait vu la fée, sa fée, déployer ses ailes puis partirent. Haut, très haut. Trop haut pour qu’elle revienne un jour. Le jeune homme était resté pétrifié. Alors qu’il venait de trouver des compagnons pour égayer les longues journées de marches, voilà que tout semblait s’enfuir. Les yeux dans le vague, il resta plusieurs seconde immobile, l’esprit plongé dans un océan déchaîner de sentiments.



« Lorsque tu ne sais plus quoi penser, ne pense plus, l’important n’est pas là. Contente toi de comprendre ce qu’il s’est passé, ensuite les conclusion se feront d’eux même »



La voix de son mentor le tira de sa léthargie. Scrimé se tourna vers l’ange et il ne resta, au fond de lui, qu’une colère sourde. Tellement dense que même la voix de son maître ne pu le ramener à la raison. De son point de vue, si la fée était partie, s’était à cause de cet ange. Elle qui l’avait insultée. Elle qui était venue pour chercher la bagarre. Soit, la fée avait capitulée, trop vite à son goût, c’était maintenant son tour. Il ne savait pas ce que voulait cet ange mais de toute façon, sans justice la vie ne valait pas la peine d’être vécut. Ce fut alors que Scrimé remarqua l’aubergiste, dans le coin de la pièce. Ratatiné dans un coin, les yeux lui sortant de la tête. Le jeune vagabond lui fit un signe de la tête. Le teneur de l’établissement s’enfuit à toutes jambes.



Scrimé n’avait toujours pas dégainé. Cela viendra en son temps. Pour l’instant, il écarta sa main du pommeau de sa rapière. Il savait qu’il n’avait aucune chance en combat loyal. Seule la surprise pourrait faire pencher la balance. Scrimé prit une chaise qui n’avait pas encore été renversé et s’assit à une table où il y avait un broc de bière sur la table. Il se servit dans un verre posé à côté et le porta à sa bouche…



Tu sais que tu vas te battre. Tu sais qu’il existe toujours des chances pour que tu meures. Boire de l’alcool ou prendre tout autre stupéfiant avant le combat est un suicide. Surtout si les chance de vaincre son faible.



Le verre valsa contre le mur. La bière arrosa une bonne partie du mur avant de venir rejoindre le sol. Dans la tête de Scrimé, la guerre était repartie. Le chagrin, allié avec la colère faisait front conter la raison. Une guérilla que les deux compères étaient sur le point de gagner.



Merd* ! Mais qui t’as prit de faire ça ? D’accord tu nous as sauvé grand merci, chapeau bas et tout le tralala. Mais pourquoi avoir cherché Marysa ?



La voix de Scrimé n’avait pas tremblé. D’ailleurs depuis tout à l’heure, il ne présentait qu’un visage fermé, impossible pour tous autres humains de lire sur ses traits ses émotions. Une impassibilité apprise au contact des frères. Une impassibilité qui commençait à se fissurer. Pour être honnête, il ne savait pas quel était le meilleur chemin pour se rendre dans les contrées elfiques. D’ailleurs, il ne connaissait même pas le chemin si ce n’est qu’il fallait aller plein nord. Et maintenant, alors que la chance venait de lui sourire et lui offrir un guide, la vie s’empressait de le lui reprendre. A vrai dire, il en avait un peu marre de cette manie qui voulait qu’il perde ceux pour qui il a de l’affection. Maintenant il voulait une réponse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mehdsdream.e-monsite.com/
Maëlys Keyra
Modo Sévère....
Modo Sévère....
avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Dans l'ombre d'une ombre...
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Dim 9 Nov - 21:57

Merd* ! Mais qui t’as prit de faire ça ? D’accord tu nous as sauvé grand merci, chapeau bas et tout le tralala. Mais pourquoi avoir cherché Marysa ?

La voix la stoppa net. Mais, après s’être énervé contre Marysa, toute colère avait disparu en elle.

* Il est bête ou quoi… *

Ses ailes se replièrent dans son dos, elle piqua. La vitesse lui fouettait le visage et le sol se rapprochait dangereusement.Mais elle n’avait pas peur, à la dernière seconde, dans un mouvement d’air puissant, ses ailes se dépliant, l’empêchant de s’écraser. Elle se posa en douceur a quelque mètre de Scrimé. Elle ne voyait pas son visage, mais elle sentait la colère roder dans l’air. Elle prit la parole. Sa voix était neutre.

« Je n’ai pas cherche ton ami, c’est elle qui m’a provoque, je vous avais mis en garde pourtant, non ? Mais je ne veux pas me battre avec toi. »

Sa voix avait pris des accents tristes, Scrimé lui rappelait quelqu’un, mais qui ? Elle le regarda. Des mèches noires tombant sur son visage trop pâle.Sa haine s’était soudain effacée, anéantie par un autre sentiment. Qu'elle ne connaissait pas. Elle ne comprenait pas.

« Pourquoi tu es en colère ? »

Sa voix était triste. Emplie de solitude. Elle ne comprenait pas.

« Pourquoi avoir des attaches avec des gens si c’est pour les perdre ? »

Il y avait maintenant des sanglots dans sa voix. Elle baissa la tête, laissa son regard ivoire glisser au sol. Ses cheveux corbeau tombèrent devant son visage. Elle ne comprenait pas.

« Les gens sont fourbe et méchants, ils vivent, ils meurent, ils sont des poids. Des choses inutiles qui t’entrave et qui t’empêche de bouger. Et quand ils sont là pour t’aider, on te les enlève. Et tu te retrouve seul. Ils ne servent à rien. À RIEN ! Ton ami ne tenait pas vraiment à toi, à la moindre difficulté, elle t’a laisse tomber, et pourtant tu veux te battre. Pourquoi ? Pourquoi se battre pour des choses qui n’en valent pas la peine. Pourquoi se battre pour quelqu’un qui t’as abandonné ? »

Elle releva la tête, ne se rendant pas compte de la méchanceté de ses paroles, pour elle, elles devraient être dites. Car elles étaient la vérité. Elle regarda Scrimé, empli d’une nouvelle détermination.

« Je ne veux pas me battre, mais si tu le veux, pour une chose aussi futile, je ne me laisserai pas faire, tu peux me croire… »

Son ton s’étais durcit et elle s’étais mise en garde. Comment allait réagir Scrimé ?

_________________


Spoiler:
 


Pourquoi je suis la? je n'en sais rien, alors autant en profiter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scrimé
Arpenteur de chemins caillouteux
Arpenteur de chemins caillouteux
avatar

Age : 25
Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Lun 10 Nov - 13:50

Scrimé éclata de rire, c’est vrai que la raison de son énervement pouvait sembler bien futile. Mais ce n’était pas pour ça qu’il éclatait de rire. Non. C’était la tirade sur sa solitude. Elle lui disait qu’elle préférait sa solitude mais avec une air de regret dans la voix. Et puis c’est vrai, son point de vue sur le départ de Marysa était discutable. Mais pas par lui. On lui avait appris à ne pas juger les autres et il essayait de s’y tenir.

Les humains ne peuvent pas vivre sans relation avec d’autres de leurs espèce. Je ne sais pour vous autre, les anges, mais nous sommes faible par rapport à la nature. Nous sommes faibles par rapport à tous ce qui nous entoure. Un homme seul sait qu’il à beaucoup moins de chance de survivre que s’il est entouré d’un bon millier de ses semblable. Nous n’avons ni vos potentiel magique, ni vos dons qui nous semble surnaturelle. Un homme peut parfaitement renier son appartenance à l’espèce humaine et partir vivre seul mais il vivra dans un coin perdu, oublié des prédateurs le plus dangereux. Nous avons peur de mourir, tellement peur, que beaucoup sont prêt à tout pour éviter d’atteindre le ciel avant l’heure. Voilà pourquoi, en premier lieu, nous préférons être ensemble plutôt que séparé. Ensuite, les relations avec d’autres humains me permettent de me remettre en question par rapport à eux. Ils ont forcément des qualités que je n’ai pas et des défauts plus graves que les miens. JE peux alors rectifier ce qui ne va pas chez moi et améliorer ce qui va. Mais tu peux aussi trouver des amis. Je pense que même les anges vous connaissez le sens de ce mot. Même l’amour. Comment trouver l’un et l’autre, si on se contente de vivre chacun de son côté. C’est mon point de vue, d’autre te dirait que Dieu guide leur route et qu’ils ne peuvent s’y plier…

Scrimé s‘arrêta dans sa tirade. Il repensa aux événements de la soirée. En moins de cinq heures, il avait vu une fée, un ange déchu et un ange quelque peu bizarre. Il revit son combat, qu’il avait eut peu de chance de gagner. Il revit Marysa s’énerver après lui pour une raison inconnue. Puis il revit le visage défait de la fée avant qu’elle n s’envole pour la dernière fois.

Je pense que chaque homme fabrique son destin par sa volonté. La mort m’accompagne à chaque pas que je fais. Depuis longtemps, j’ai accepté l’idée de n’être une poussière dans un sablier. Mais je serais une poussière qui aurait vu du pays. Qui pourra dire à ceux qui l’écouteront ses voyages extra-ordinaires. Je ne serai plus jamais passif. J’ai la faculté d’aimer et je compte bien m’en servir. Maintenant je dois savoir si tu continues avec un pauvre fou comme moi ou pas. Je ne change pas d’avis, je compte aller voir comment est le pays des elfes…

Scrimé sourit et s’assit un peu plus confortablement. Pour prouver sa bonne foi, il enleva son ceinturon, sur lequel était accroché le fourreau de son épée et posa le tout sur la table. Il servit deux verres, en prit un, tira une autre chaises puis but.

Aujourd’hui est un sale jours pour se battre et perdre la vie. Attendons au moins qu’il fasse beau…

Scrimé repartit d’un rire claire et franc… On lui avait toujours dit qu’il était un peu fou, traumatisme du à la perte de sa famille. Peut être. Ou peut être que ce même traumatisme lui avait appris à regarder la vie d’un œil nouveau…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mehdsdream.e-monsite.com/
Maëlys Keyra
Modo Sévère....
Modo Sévère....
avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Dans l'ombre d'une ombre...
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Jeu 13 Nov - 4:17

Un grand éclat de rire lui répondit, la laissant perplexe. Quand il se fut calme, Scrimé répondit.

[…]

Il fit une pause. Maelys frissonna sous la force des paroles. Parce qu’elle était aussi juste que les siennes. Être avec les autres avait des bons et des mauvais cotes, comme tout. Comme elle. Un sourire.

[…]

Une autre pause, un autre sourire. Puis il posa toutes ses armes restant en sa possession sur la table, Maelys le sentit au bruit, ayant cessé d’envoyer des ondes, trop fatigue. Ensuite, il se servit un verre, non deux, et tira une chaise. Elle le regarda surprise.

Aujourd’hui est un sale jour pour se battre et perdre la vie. Attendons au moins qu’il fasse beau…

Puis il se remit à rire. Un rire sincère. Décidément, les hommes étaient étranges. Très étrange. Elle s’assit. Et dans une voix d’une douceur glaciale, prit la parole.

« - Tu as raison, il fait trop mauvais pour que l’on se batte aujourd’hui. Toutefois, si tu ne respecte pas ce que je vais te dire, le temps ne me retiendra pas longtemps. »

Pause. Mauvais sourire.

« Premièrement, je ne suis pas un ange, ma famille est un métissage à chaque génération. Je ne vis pas avec eux. Je vis avec moi-même. »

La voix s’éteignit, dans un élan de solitude. Puis reprit, plus ferme.

« Deuxièmement, apparemment, ton garde du corps ne reviendra pas. Je vais donc t’accompagner. Cependant, je t’ai mis en garde, alors fais très attention. Je peux être un allier de poids comme une ennemie redoutable. »

Pourquoi avait-elle accepté de le suivre ? Elle-même n’en savait rien, mais cet homme l’attirait. Son visage se tourna vers l’endroit ou devait se trouver son verre, et d’un geste rapide et violent le projeta à terre, son contenue s’éparpillant sur le sol.

« Troisièmement, je ne bois pas. »

Son ton s’était fait ferme, indiscutable, dur, méchant. Toute sa douceur, soudain disparu. Son visage se tordit en rictus, elle avait mal, quelque part entre son nombril et sa gorge, il y avait un trou béant.

« - Ensuite, malgré ton beau discours, tu ne m’as pas convaincu. Je hais toujours autant les hommes.Même s’ils sont capables de belle chose, elles sont éphémères car leur propre semblable les brise. De plus, ils n’ont aucun respect pour les personnes comme moi. Ou qui me ressemble, parce qu’ils ne comprennent pas leur but, leur enjeu, ils les détestent, les rejettent. Le chaos et L’harmonie n’ont pas tort ou raison, ils sont indispensables l’un à l’autre. Ils doivent vivre en cohabitation, un monde parfait ne peut pas exister. Et tu sais pourquoi ? Parce que les humains existent, parce qu’ils ne veulent pas comprendre ! »

C’étais la première fois depuis longtemps qu’elle se confessait, ou qu’elle faisait une confession sous-entendue, à quelqu’un. C’étais même la première fois qu’elle disait à quelqu’un de façon implicite cette souffrance qu’elle avait d’être rejeté. Cependant, la douleur était toujours là. Elle se répandit dans tout son corps et la haine reprit.

* Il faut qu’il fasse attention à ce qu’il va répondre *

Elle se tendit, près à dégainer.

* Pourquoi toute cette méfiance, il ne t’a rien fait… *
* Il ne m’a pas ENCORE fait quelque chose, ses humains sont tellement imprévisibles, lui en particulier. C’est pourquoi, je reste sur mes gardes. *
* Et si, et si pour une fois tu baissais ta garde… *
* On verra…*

Elle se tourna vers Scrimé, attendant une réaction.

_________________


Spoiler:
 


Pourquoi je suis la? je n'en sais rien, alors autant en profiter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scrimé
Arpenteur de chemins caillouteux
Arpenteur de chemins caillouteux
avatar

Age : 25
Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Dim 16 Nov - 12:07

Scrimé ne sursauta pas lorsque le verre se cassa contre le mur. Il cilla mais ne sursauta pas. Il avait prévu le mouvement. Cet ange… non cette créature métisse, était des plus étranges. Un condensé d’émotion des plus extrêmes. Scrimé sourit une nouvelle fois. Son interlocutrice ne lui mentirait jamais.

Il écouta la tirade pessimiste et sentit son cerveau se mettre en ébullition. Contrairement aux prêtres, le reste des mortels parlent d’eux au travers de leurs discours. Les hommes se forgent leurs opinions à partir de leurs vécus tandis que les prêtres discutent en fonction de leurs croyances. La démagogie désintéressé est possible seulement si l’on a connut tout ce qui peut être vécut. Ce qui est impossible, même pour un immortel. Apparemment la jeune…femme ? Avait subi quelque chose de la part des hommes. Scrimé pouvait jouer là-dessus, dire que ceux qui lui ont fait du mal ne sont que des rebuts de l’humanité, lui dire qu’ils n’étaient que des âmes perdues. Il pourrait mais il en perdrait la vie. Alors autant prendre un exemple de sa vie à lui. Au moins il ne se tuerait pas pour un coup de colère.


J’ai perdu ma famille à cause d’un homme cupide. J’ai perdu celle que j’aimais par la faute du même homme. J’ai cru avoir tout perdu par la faute de cet homme. Pourtant on m’a aidé à me reconstruire. On m’a aimé jusqu’à ce que je sois redevenu celui que j’étais. On m’a porté lorsque je ne pouvais plus marcher, appris lorsque je ne savais pas. Les hommes sont nombreux et tous différents les uns que les autres. Certains ont perdu leur humanité pour survivre, d’autre par cupidité ou pour le pouvoir. Mais dans le lot, il y aura toujours un humain qui sera droit, la tête haute et fier. Un homme bon qui t’aidera juste parce que tu es blessé sans rien demander à son tour. Mettre dans le même sac plus de quelques milliers de personnes serait criminel. Je ne peux pas dire que les Ange déchu et les anges sont pareils ? Non et c’est la même chose pour les humains. Il y aura toujours des mauvais et des gentils. Des presque parfaits et des imbéciles finit. Des compréhensif et des tueurs. Des beaux salops et des hommes bons. Seul problème de ma race, c’est que les méchant tue plus facilement les gentils. Trop facilement.

Scrimé se détourna. Les images de sa ferme prise au piège des flammes, le cadavre de sa mère, les cris de ses sœurs, lui revenaient en tête. Au fil des ans, il avait bâtit un rempart autour de son cœur meurtrit. Un rempart qui s’était renforcé au fils des ans. Seulement il y avait toujours une fissure qui laissait les souvenirs s’enfuir. Ce soir n’était pas un soir à pleurer. Il ne s’était pas vengé. L’envie l’avait quitter il y a bien longtemps mais si un jours il avait une raison valable de tuer cet abomination, il le ferait sans hésiter. Voilà, il s’était découvert pour cette mi-ange mi autre chose. A elle de donner son verdict. Scrimé se leva. Il avait besoin d’être seul. Il n’avait pas envie de laisser ses larmes couler devant quiconque. Il fit un signe de tête à son interlocutrice puis ressortit de l’auberge. Les étoiles avaient toujours eut un effet apaisant sur la tempête qu’abritait le jeune homme. Il s’éloigna d’une centaine de pas puis s’allongea. Le barrage céda, les larmes coulèrent se transformant en deux petites rivières salées. Scrimé resta là, il n’avait plus envie de bouger…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mehdsdream.e-monsite.com/
Maëlys Keyra
Modo Sévère....
Modo Sévère....
avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Dans l'ombre d'une ombre...
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   Mar 18 Nov - 3:47

Il y eut une pause. Puis l’homme lui répondit.

[…]

Elle sentit un mouvement, mais ne put dire lequel.Ses paroles avait trouvé une répercution en elle, parce que pour une fois, quelqu’un lui parlait sans faire de généralités, quelqu’un lui parlait de lui, de son vécu, et de sa vision des choses. Ses mots l’avaient mise a nue et elle se sentait faible par rapport a lui. Et elle comprit une chose. Plusieurs mêmes.

* J’ai trouvé qui il me rappelle. *
* Ah ? et il te rappelle qui ? *
* Moi…Même si on est complément différent, quelque chose nous rapproche. *
* Hum… Je ne vois pas… *
* On a tous les deux un vide dans notre cœur. La différence, c’est que moi, je n’ai trouvé personne pour m’éclairer. Lui si.*

Un autre mouvement d’air. Des bruits de pas. Un frôlement sur le coté. Elle resta immobile. Perdu. En une soirée, toute sa vie venait de s’effondrer. Toutes ses convictions s’étant fais balayer sans aucune difficulté par Scrimé. Mais curieusement, elle ne lui en voulait pas, sa colère étant redescendu aussi rapidement qu’elle était montée. Elle tourna la tête son regard se posant sur la porte. Un courant lui apprit qu’elle venait de s’ouvrir, elle souriait, un vrai sourire, comme elle n’en avait pas eu depuis longtemps.Lentement, elle suivit le chemin de Scrimé et le retrouva dehors, en train de pleurer. Sans aucun bruit, et aussi délicatement qu’une plume se poserait au sol, sa main se place sur son épaule. Elle les sentit trembler et la respiration de l’homme lui confirma son toucher, il pleurait. Elle le contourna pour qu’il l’ait en face de lui. Et elle l’enserra dans ses bas, c’étais la première fois qu’elle le faisait volontairement, et son geste était maladroit et gauche. Il était plus grand qu’elle. Elle resserra son étreinte et murmura.

« Je suis désolé. »

Il n’y avait que ses trois mots, mais l’émotion en disait beaucoup plus long.

« Je me dis plus forte, mais je suis la plus faible de nous deux. Tu as plus de détermination, et alors qu’il y a longtemps que je me suis résigné, tu t’es accroche. Je suis navré, sincèrement, mais, j’ai toujours été rejeté, et je suis orpheline. Personne ne m’approche et tout le monde se méfie de moi. Je ne voulais pas… »

Elle ne finit pas sa phrase, l’émotion lui saisit la gorge et se fut-elle qui se retrouva en train de pleurer. Se retrouvant dans l’incapacité à bouger

_________________


Spoiler:
 


Pourquoi je suis la? je n'en sais rien, alors autant en profiter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre intérressante...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre intérressante...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Règlement intérieur de l'Université d'Artois
» Projet de campagne Blitzkrieg pour personnes intéressées et intéressantes ;)
» 08. Un TP peut finalement se révéler intéressant PV Dakota
» Des idées pour faciliter l'intégration?
» réglement intérieur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forêt d'Ymir :: Au milieu des Terres :: Plaines d'Ûr-
Sauter vers: